GAETE

 
Parc régional de mont Orlando
Ancient accès à la ville fortifiée
Cathédrale de Sain Francesco
vue du port
Chateau Angevin Argonais
vu du quartier médiéval
Parc régional de mont Orlando poudrières
Parc régional de mont Orlando
parcours naturelliste

Gaète a une ancienne vocation touristique et elle est une des plus suggestives localités de la Mer Tyrrhénienne. La légende du poème de Virgilio raconte que sur ces pays Caieta, la nourrice d’Enea, fut enterrée. L’origine de Gaète serait donc antérieur à l’origine de Rome, mais à vrai dire, les premières informations sûres sur l’existence d’une communité urbaine, remontent aux premières conquêtes du Latium du Sud par les Romains, qui en firent un centre 
de séjour d’été très important. Des villa et des mausolées (célèbre celui de Lucio Munazio Planco) témoignent encore la splendeur de ces temps-là. Au Moyen Age, surtout pendant le X ème siècle, le duché de Gaète atteindrit  une grande prospérité le superbe clocher de Saint Erasmo (siècle XII ème) et la cathédrale (consacrée en 110) sont de vrais perles architectoniques. Parmi les nombreuses églises d’origine Byzantine, Romane et Gothique  on signale l’église de « Saint Giovanni à la mer », de Sainte Lucia et de Sainte Caterina. Mais c’est le château du centre ancien la bâtiment le plus imposant réalisé entre le IXème et le XVIème siècle. Il représente, physiquement et symboliquement, le rôle de place-forte que Gaète avait à l’égard du royaume de Naples. Gaète sera liée au royaume de Naples pendant les siècles jusqu’au célèbre épisode du siège des Piémontais terminé le 13 février 1861 avec la chute de la  dynastie bourbonienne. Aujourd’hui, entre l’ancien centre de Saint Erasmo et la merveilleuse plage de Serapo, considérée une perle de la 
Méditerrané, il y a le parc naturel de Mont Orlando : 53  hectares de végétation dans un milieu pur, parmi les plus charmants de la côte du Latium. Des parois en surplomb sur la mer le visiteur peut profiter du charmant panorama qui va des îles pontines jusqu’au promontoire du Circeo, des monts Aurunci jusqu’ua Vesuvio et au golfe de Naples. La richesse artistique de Gaète est complétée par les nombreuses œuvres picturales reunies dans le Musée Diocésain, dans la pinacothèque du palais De Vito (avec les ouvres de Giovanni de Gaète, de Luca Giordano et de Sebastiano Conca) et dans les différentes églises de la ville. Il faut recommander parmi celles-ci la formidable église de Saint Francesco. Toujours visible de la mer et de la terre c’est un intéressant exemple de l’architecture néo-gothique. Volue par Ferdinand de Bourbon en 1849 sous commission de Pio X, qui était en exil à Gaète. Aujourd’hui, Gaète est riche en initiatives touristiques qui rendent cette riante et belle ville, le lieu idéal pour une vacance indiquée pou un publique de différents âges et exigences.